Domaine de Certes et Graveyron

Le domaine fut aménagé au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle pour la production du sel par Emery de Duffort-Civrac, marquis de Civrac, seigneur de Lamothe, Certes et Comprian, baron d’Audenge. Il créa pour ce faire un vaste réseau de bassins d'eau de mer, reliés par des écluses-vannes qui maintenaient un niveau d'eau constant et renouvelé.

Ernest Valeton de Boissière hérita du domaine en 1843 et le transforma en exploitation piscicole. Utopiste, adepte de Fourier et Saint-Simon, il dit ne travailler que pour le progrès social. Il plante des pins, élève des poissons et multiplie les oeuvres philantropiques. Protestant anticlérical, il crée des écoles mixtes (le collège d’Audenge est sans doute le premier collège mixte de france). Régulièrement il invite tous les villageois aux fêtes de la «sainte saucisse», et fonde à Silkville, au Kansas, une commune idéale. Il sera inhumé sur son domaine en 1894.

Actuellement, le domaine appartient au "Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres" et a été classé « espace naturel sensible ». Géré par le Conseil général de la Gironde depuis 1991, il couvre 396 ha dont 150 ha de bassins, des prairies humides, des terres agricoles et des bosquets de feuillus et de résineux.

Le Château de Certes se situe à la sortie d’Audenge en allant vers Lanton, domaine de 400 hectares. L'été, le parc est le lieu de concerts en plein air. Ce château a été construit au XVIIIe siècle par le marquis de Civrac. Il fut reconstruit vers 1840 par Ernest Valeton de Boissière et partiellement restauré en 2004. Il est inscrit ainsi que son parc à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, mais n'est pas ouvert au public.

Les bâtiments d'exploitation et les dépendances sont occupés par l'équipe technique du Département chargée de la gestion écologique du site, par le Conservatoire Botanique Sud Atlantique ainsi que le centre de pré-soins des oiseaux blessés de la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

La visite du domaine et de son réseau de bassins est libre sur le sentier du littoral. Le Conseil Général assure en période estivale, de mi-juin à mi-septembre, l'accueil du public et la découverte du site par le biais de visites guidées gratuites accompagnées par des guides naturalistes. Ces visites sont coordonnées par l'Office de Tourisme 

Renseignements à l’accueil du Domaine de Certes-Graveyron au 05 56 82 71 79 et à l'Office de Tourisme : 05 57 70 26 55.

Visitez les domaines de Certes et de Graveyron                                                                                                                                                                                

Accès

En voiture par la D3 reliant Lège Cap-Ferret à Arcachon.
Parkings : Baignade de Lanton / Château de Certes / Port d'Audenge
Les domaines sont interdits aux vélos.

Durée moyenne de la visite

Sentier de Graveyron : 2 heures
Sentier de Certes : 4 heures  30

Longueur du circuit

Domaine de Certes : 14 km
Domaine de Graveyron : 6 km
Ces deux circuits sont plats et ne présentent aucune difficulté, même pour des enfants.

Téléchargez le plan des circuits du Domaine de Certes-Graveyron

Vous devrez emmener...

Une paire de jumelles pour observer les oiseaux.
Un chapeau. De l'eau en quantité...
Bonnes chaussures de marche conseillées.

Règles de bonne conduite...

Sortir du chemin ouvert au public provoque un dérangement important pour les espèces présentes. Ne cueillez pas de plantes, de fleurs ou de champignons.
Prévoyez des sacs pour évacuer les déchets suite à un éventuel pique-nique.
Les chiens doivent être tenus en laisse.
Tous les véhicules sont interdit d'accès, y compris les vélos. Les promenades à cheval ne sont pas autorisées. Le camping est interdit. Nous vous demandons de ne pas fumer pour des raisons de sécurité. La pêche n'est pas autorisée. 

La faune

Vous pourrez croiser entre autres : l'aigrette garzette, la grande aigrette, le héron cendré, le cormoran, le cygne tuberculé, le vison d'Europe (espèce en voie de disparition), le lézard vert, le milan noir, un grand nombre d'espèces différentes de canards, dont le pilet, le souchet et le fuligule milouin.

La flore

La salicorne, la lavande de mer, l'invasif baccharis ou faux cotonnier d'Amérique, le prunellier, l'aubépine, ainsi qu'une grande diversité de plantes de haies, observable surtout sur les 800 premiers mètres de la digue de Certes et sur la fin du parcours de Graveyron.

Haut de page