Parrainage républicain civil

Les parents peuvent organiser une réception solennelle afin de désigner pour leur(s) enfant(s) âgé(s) de moins de 13 ans un ou plusieurs parrains ou marraines. La date de la cérémonie est fixée en accord avec le service  de l’état civil suite à la remise des documents.

Pièces à fournir : Dépôt du dossier au moins un mois avant la date prévue de la cérémonie

  • Copie du livret de famille.
  • Pièces d’identité des parents, des parrains et marraines et si possible de l’enfant.
  • Un justificatif de domicile des parents.

 


Le parrainage républicain ou civil est un acte symbolique destiné à faire entrer l'enfant dans la communauté républicaine. Il n'a aucune valeur juridique et procède uniquement d'un engagement moral des parrains et marraines.

Historiquement, le parrainage civil remonte au décret du 20 prairial, an II (8 juin 1794) qui a décidé que les municipalités seraient les seules institutions habilitées à établir les actes d’état civil. Néanmoins, le parrainage civil n’est prévu dans aucun texte législatif. Les maires ne sont donc pas tenus de le célébrer et il n’y a pas de cérémonial préétabli. 
Par ailleurs, le maire n’est pas autorisé à l’inscrire sur les registres d’état civil. L’engagement que prennent les parrains et marraines de suppléer les parents en cas de défaillance ou de disparition n’a qu’une valeur morale. Il est donc conseillé d’être désigné tuteur par voie testamentaire notariée ou sous-seing privé (article 398 du Code Civil). 

Le parrainage civil est, de nos jours, plutôt apprécié comme un complément ou une alternative au baptême religieux. Il s'agit d'une démarche personnelle des parents qui s'inspire des principes d'une laïcité moderne : liberté d'opinion et égalité civile des religions.

Haut de page